Synthèse managériale marketing : quelle structure pour établir un plan marketing ?

Quand on doit vendre quelque chose, ou quand on doit faire une action sur une entreprise donnée on se doit d’avoir une structure, une démarche bien précise afin de n’oublier aucun point ni aucun argument de vente pour cette entreprise.

D’ailleurs il existe plusieurs questions qui reviennent à ce sujet : quel type de client faut cibler ? Pourquoi lui et pas un autre? Comment vaincre la concurrence ? comment arriver à ses fins ?

Sachez qu’un plan marketing permet de faire la synthèse de toutes ces questions et vous aide à y voir clair lorsque vous sauterez le pas.

Qu’est-ce qu’une synthèse managériale marketing ?

La synthèse managériale appelée communément le plan marketing, est une forme de structure pour développer votre entreprise ou votre affaire avec succès.

Ainsi, toutes les personnes ayant de l’experience dans ce domaine, convergeront pour dire qu’il convient de suivre un plan marketing structuré, méthodique, qui se basera essentiellement sur l’analyse du terrain existant (c’est-à-dire des opportunités) mais aussi la connaissance et la maîtrise des menaces réelle du marché.

Et ce, dans le but d’avoir une marge d’action assez large.

Quel est le but premier de cette démarche marketing ?

Il est important de savoir qu’en marketing, le succès d’une opération dépend de plusieurs paramètres, pour que ces derniers fonctionnent il faut instaurer une certaine rigueur qui permet de réduire les risques de passer à côté de quelque chose d’important pendant son action et qui vous fera perdre le marché

Quels sont les avantages d’un plan marketing ?

  • Un plan marketing soigne votre image et met en avant votre professionnalisme ;
  • Les investisseurs ou l’entreprise que vous convoitez seront très sensibles à de tels actes ;
  • Le plan marketing donnera une certaine cohérence et une certaine transparence aux yeux des concernés.

Comment établir une synthèse managériale ?

Il faut l’avouer, une synthèse managériale est plus qu’impérative lorsqu’on lance une action marketing.

Pour qu’elle soit bien faite, cette dernière doit répondre à certains critères, à certaines étapes, et avoir un certain contenu (par contenu on sous-entend des documents de pilotage, des documents d’analyses pré et post action et des documents communication…)

Donc en résumé, un plan marketing est un document vivant qui évolue tout au long de l’action selon des cycles bien précis, voici comment concrétiser tout ceci :

Première étape : établir la stratégie de l’entreprise en question

Il est primordial de commencer votre action par l’analyse de l’entreprise ou des investisseurs que vous ciblez. Cela vous permettra de prendre quelques coups d’avance sur ce qui suivra.

Voici les principales informations à connaître pour établir une stratégie en bonne et due forme :

  • Vous devez vous renseigner sur les missions et objectifs de l’entreprise que vous avez choisie ;
  • Le choix de l’entreprise doit être cohérent avec vos propres buts ;
  • Vous devez permettre aux investisseurs de se projeter avec vous, donc faites un bilan de leur situation actuelle ;
  • N’hésitez pas à jouer sur plusieurs fronts avec plusieurs stratégies.

Seconde étape : faire une analyse marketing complète

Durant cette étape vous allez faire une synthèse des analyses que vous aurez mené sur les différents marchés de l’entreprise tout au long de votre établissement de stratégie.

Il est important de ne pas oublier de faire l’analyse de votre marketing et son environnement concurrentiel.

Les informations que vous aurez obtenues vous permettront de les classer en forces, faiblesses, opportunités, menaces, selon la loi de SWOT.

troisième étape : définir les objectifs et les buts de la stratégie

La fixation d’objectifs et de buts, permet de faire le lien entre l’analyse du marché préalablement établie et les décisions que vous aurez prises pour développer les opportunités et réduire les risques. Tout comme cela vous permettra de connaître le budget nécessaire pour développer votre projet.

A cela s’ajoutent certaines conditions :

  • Les objectifs que vous aurez retenus doivent être limpides et transparents ;
  • Ils doivent être pertinent aux yeux de l’analyse marketing établie ;
  • Ils doivent répondre aux bons critères de pratique SMART (pour dire : simples, mesurables, ambitieux, réalistes, temporels).

Une fois tout cela établi, vous pouvez passer à la deuxième étape qui est l’élaboration.

Et ce, en proposant un document explicite sur comment atteindre ses objectifs.

Quatrième étape : l’élaboration du plan marketing

Une fois que tout a été fixé, une fois l’établissement d’une certaine mise en entente entre les différentes structures quant aux plans d’action, vous pouvez passer à l’élaboration de ce dernier.

En marketing cette partie, est souvent structurée sous forme de loi, qu’on appelle communément la loi des 4 P

4 P pour (produit, prix, promotion, place).

  • Par produit on sous-entend : toute action menée sur l’objet de vente : mettre une structure, une présentation, un nouveau service ;
  • Par prix on sous-entend : le prix ciblé du produit vis-à-vis du marché mais aussi de l’enquête faite sur les consommateurs ;
  • Par promotion on sous-entend : les moyens de communication mis en oeuvre pour faire passer son message de vente ;
  • Par place on sous-entend : les différents points de ventes et les réseaux de distributions de ce produit.

Bien évidemment, vous devez savoir que chaque cas est particulier, du coup vous devez vous concentrer sur une étude individuelle.

Dans les cas complexes, il est préférable d’associer plusieurs stratégies en même temps, et de définir plusieurs objectifs provenant de plusieurs stratégie différentes.

Cinquième étape : la mise en place des actions

Une fois tout cela établi, vous devez établir un calendrier pour définir le moment propice de la mise en place de votre action. Cela vous permet essentiellement de synchroniser la mise en place des actions lorsque des liens existent entre elles.

Ce qui est important pour votre plan marketing.

N’hésitez pas à effectuer un tableau de bord pour cela.