Comment optimiser le budget et les finances d’une PME ?

Il n’y a rien de glamour à faire des calculs, mais si vous espérez une croissance cette année suite à la crise actuelle, vous devez dès à présent vous pencher sur la comptabilité et le budget de votre PME.

Voici quelques méthodes pour identifier les coûts et les flux de revenus qui composent votre budget ainsi que quelques astuces pour savoir comment économiser de l’argent et élaborer une stratégie pour cette année.

Déterminez le revenu de votre entreprise

Toutes les entreprises traversent des périodes plus ou moins complexes tout au long de l’année, d’autant plus en ce moment. Déterminer votre revenu mensuel moyen et la valeur de votre entreprise est la première étape de la création d’un budget de petite entreprise efficace. Additionnez votre revenu annuel brut et divisez-le par douze.

Quelques conseils utiles :

  • Si votre entreprise est encore jeune, les premiers rapports de vente sont moins fiables pour les prévisions, alors soyez prudent. En d’autres termes, si votre revenu mensuel moyen est de 5 700€, vous pouvez arrondir à 5 500€. Cela vous aidera à mieux maîtriser le budget de votre société ;
  • Prenez en compte le fait que le volume de vos ventes peut varier considérablement au cours des saisons ;
  • Vous pouvez également vouloir réduire les chiffres et examiner la façon dont les ventes fluctuent tout au long de l’année. Certaines entreprises sont florissantes en été, tandis que d’autres voient leurs ventes monter en flèche pendant les vacances d’hiver. L’examen de ces tendances vous aidera à prévoir le moment où vous verrez des baisses et des hausses cycliques des recettes, ce qui peut vous aider à planifier votre budget.

Calculez les coûts de votre entreprise

Des dépenses conséquentes ont entraîné la chute de nombreuses entreprises, c’est pourquoi il est essentiel de les suivre pour établir un budget sain pour les PME.

Il y a cinq facteurs principaux à prendre en compte dans les dépenses :

  • Les matières premières. Vous avez besoin de ressources pour élaborer vos produits, qu’ils soient numériques ou physiques. Si vous vendez des t-shirts uniques, vous aurez peut-être besoin d’un stock de t-shirts unis pour votre entreprise de vêtements. Si vous vendez des produits numériques, vous aurez peut-être besoin de sources d’images de stock, de musique de fond ou de logiciels de montage haut de gamme.
  • Le travail. Que vous soyez une superstar en solo ou une équipe en pleine croissance, vous voulez récompenser chacun pour son temps et ses efforts. Connaître le véritable investissement en main-d’œuvre vous aide à gérer les dépenses et vous permet également de mieux comprendre quels rôles et quelles fonctions profitent à votre retour sur investissement. De plus, il n’est pas rare que les entrepreneurs et les propriétaires de petites entreprises subissent une baisse de salaire importante lorsqu’ils créent une nouvelle entreprise. Si telle est votre situation, il est important de prendre du recul et de réfléchir ;
  • Services et remboursements. Vous payez un loyer pour une boutique, des frais de service pour un magasin en ligne, ou les deux ? Que diriez-vous d’outils de marketing par email, d’un logiciel de comptabilité ou des services d’un travailleur indépendant spécialisé développant vos ventes ? Peut-être êtes-vous en train de rembourser un prêt aux petites entreprises ou avez-vous un montant fixe que vous payez aux investisseurs et aux partenaires. Tous ces frais, aussi minimes soient-ils, représentent un montant substantiel pour le budget de votre entreprise. Il s’agit donc de les prioriser.

Taxes

La plupart des autres coûts sont flexibles et modifiables, mais il n’y a pas de taxes négociables.

S’il est utile d’utiliser le plus grand nombre de déductions possibles, vous en tirerez profit à long terme en calculant le coût des impôts bien avant leur date d’échéance. Des factures fiscales inattendues peuvent détruire le budget d’une petite entreprise et vous laisser sur un terrain glissant pour l’exercice suivant. Planifiez et économisez en conséquence.

Bien qu’il soit utile d’utiliser le plus grand nombre de déductions possible, vous en tirerez profit à long terme en calculant le coût des impôts bien avant leur date d’échéance. Des factures fiscales inattendues peuvent détruire le budget d’une petite entreprise et vous laisser sur un terrain glissant pour l’exercice suivant. Planifiez et économisez en conséquence.

Dépenses diverses

Les petites choses s’additionnent plus vite qu’on ne le pense. Des cafés lors des réunions d’affaires à la mise à niveau d’un ordinateur de travail, les frais divers sont toutes les dépenses aléatoires qui ont un impact sur le budget de votre petite entreprise.

Certaines peuvent sembler sans importance, et il peut être tentant de payer de sa poche. À long terme, il est essentiel de prendre l’habitude de tout suivre le plus précisément possible et de chercher des alternatives qui peuvent permettre de réaliser des économies.

Les questions à se poser lors de la réflexion pour trouver un équilibre financier

Pour gérer une entreprise saine et en pleine croissance, examinez les chiffres et posez-vous quelques questions importantes. Des réponses honnêtes vous seront bénéfiques à long terme. En voici quelques-unes :

  • Quelle est ma principale source de revenus ? Vous avez peut-être un partenariat commercial unique ou un client qui achète la majeure partie de vos produits. Si c’est le cas, il y a deux choses que vous devez faire. La première est d’être optimiste ; réfléchissez à la manière de faire correspondre ces revenus avec ceux d’un partenariat similaire afin d’augmenter le revenu global. La seconde est un peu plus négative, mais soyez patients ; vous devez réfléchir à la façon dont la perte de ce client pourrait affecter votre entreprise et au type de filet de sécurité que vous pouvez mettre en place. Si vous vendez des produits en ligne, vous constaterez probablement que certains produits sont plus performants que d’autres. Réfléchissez à ce qui fait que ces produits augmentent les ventes dans votre créneau, et pourquoi.
  • Quels sont mes principaux coûts ? Je sais que l’addition de ces dépenses vous a fait grimacer, mais cela va vraiment aider le budget de votre petite entreprise à long terme. Les factures mensuelles et les frais de service peuvent faire des affaires, mais il est également probable que le coût des matériaux ou de la main-d’œuvre soit plus élevé que vous ne le pensez. Identifiez vos coûts les plus importants dans chaque catégorie.
  • Que voulez-vous à l’avenir qui ne figure pas dans votre budget actuel ? Nous avons tous besoin de ressources pour aider à la croissance d’une entreprise. Cela peut signifier investir dans un espace de travail dédié, une nouvelle embauche ou une campagne de marketing importante. Le financement de ces changements peut ne pas se faire à moins que vous n’ayez un plan actif intégré dans le budget de votre petite entreprise.